L’ère Meiji ou la musique classique occidentale comme outil politique

  • Print

La « Daiku » est un symbole fort de l’enracinement de la musique classique occidentale dans la culture et le quotidien des japonais d’aujourd’hui. Mais pour bien comprendre les raisons de cet ancrage surprenant pour un regard européen, c’est sur l’histoire du pays du soleil levant qu’il faut s’attarder, et particulièrement le Japon de Meiji de 1868 à 1912.

Res Musica

This website uses Google Analytics. Google will not associate your IP address with any other data held by Google. You may refuse the use of cookies by selecting the appropriate settings on your browser. Read More