Georges Brassens nous rend heureux

  • Print

Troubadour égaré dans le siècle des machines, Brassens nous a légué une œuvre à l’écart du consensus et de la place publique, synthèse de l’argot de rue, du Moyen-Âge et du classicisme français. P

France Culture

This website uses Google Analytics. Google will not associate your IP address with any other data held by Google. You may refuse the use of cookies by selecting the appropriate settings on your browser. Read More