« La course au gigantisme des festivals de musique français augmente leur impact écologique de manière exponentielle »

  • Print

Hellfest, Vieilles Charrues, Eurockéennes de Belfort... La croissance des grands festivals n’est plus adaptée aux enjeux climatiques et fragilise l’écosystème qui les entoure, estiment des consultants et des militants en faveur d’une transition écologique du secteur culturel, dans une tribune au « Monde ».

Le Monde

This website uses Google Analytics. Google will not associate your IP address with any other data held by Google. You may refuse the use of cookies by selecting the appropriate settings on your browser. Read More