On sait désormais pourquoi Mozart calme le cerveau des épileptiques

Le pouvoir bénéfique de la musique sur les êtres humains est étudié depuis des lustres. Depuis quelque temps, une sonate intéresse particulièrement les scientifiques: celle pour deux pianos en ré majeur K448 de Mozart.

Slate


Share |

Additional information

This website uses Google Analytics. Google will not associate your IP address with any other data held by Google. You may refuse the use of cookies by selecting the appropriate settings on your browser. Read More