Un jeune sur deux écoute de la musique à des niveaux nuisibles

  • Print

Environ 50% des jeunes de 12 à 35 ans, soit 1,1 milliard de personnes, risquent à terme de souffrir de pertes auditives en raison « d'une exposition prolongée et excessive à des sons forts », selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Futura Sciences

This website uses Google Analytics. Google will not associate your IP address with any other data held by Google. You may refuse the use of cookies by selecting the appropriate settings on your browser. Read More