En Asie, heavy metal, rap et punk résonnent contre les dictatures

  • Print

En Thaïlande, en Malaisie, en Birmanie ou encore à Singapour, des musiciens portent haut l’héritage contestataire du rap, du punk et du heavy metal. Ils dénoncent dans leurs morceaux la répression politique et les discriminations sociales et raciales.

Courrier International

This website uses Google Analytics. Google will not associate your IP address with any other data held by Google. You may refuse the use of cookies by selecting the appropriate settings on your browser. Read More