DJ Arafat : au-delà des clivages politiques ivoiriens

La popularité de l'artiste, mort brutalement le 12 août, dépassait les clivages politiques et le « roi du coupé-décalé » entretenait de bons rapports avec toute la classe politique ivoirienne. Son amitié avec le ministre Hamed Bakayoko, elle, fut d'un autre ordre.

Jeune Afrique


Share |

Additional information

This website uses Google Analytics. Google will not associate your IP address with any other data held by Google. You may refuse the use of cookies by selecting the appropriate settings on your browser. Read More