Les deux visages de Ravi Shankar

Passeur d’une tradition millénaire, le sitariste et pédagogue devint une icône pop dans les années 60 en faisant évoluer la musique indienne vers d’autres rives. Des facettes complémentaires que ses filles Anoushka Shankar et Norah Jones contribuent à perpétuer.

Libération


Share |

Additional information

This website uses Google Analytics. Google will not associate your IP address with any other data held by Google. You may refuse the use of cookies by selecting the appropriate settings on your browser. Read More